Corinna

Niemeyer

C h e f   d ' O r c h e s t r e

Corinna Niemeyer vient d'être nommée directrice artistique et musicale de l'Orchestre de Chambre du Luxembourg à partir de septembre 2020. Cette nomination fait suite à un mandat de deux ans en tant que Chef Assistante à l'Orchestre philharmonique de Rotterdam en 18/19 et 19/20.

 

Elle travaille en tant que chef invitée avec le Gürzenich Orchester Köln, le Konzerthausorchester Berlin, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, le Yomiuri Nippon Symphony Orchestra Tokyo, le Musikkollegium Winterthur, le Nagoya Philharmonic Orchestra, l’Osaka Philharmonic Orchestra, le Komische Oper Berlin, l’Opéra du Rhin Strasbourg et bien d’autres.

Sa curiosité musicale la mène à réaliser des projets hors des sentiers battus, tel qu'un projet pluridisciplinaire avec la Junge Deutsche Philharmonie présentant des créations mondiales, ou l'interpretation de plusieurs symphonies de Beethoven avec l'orchestre "Les Siècles" sur instruments d'époque à l'occasion de l'année anniversaire de Beethoven,

 

Ses débuts en mai 2017 à l'Opéra de Cologne ont été suivis d'une fructueuse collaboration au cours de la saison 17/18 durant laquelle elle a dirigé de nombreuses représentations des opéras « Le Nozze di Figaro » et  « La Traviata ». En 2016 elle a conduit une production contemporaine de "Weiße Rose" de U. Zimmermann au Théâtre d'Augsbourg, donnant lieu à des « représentations émouvantes » (BR-Klassik) de « grande intensité » (a3Kultur). Son "interprétation sensible et engagée" (Deutschlandfunk) de "L'Incoronazione di Poppea" de Monteverdi dans l'arrangement par Ernst Krenek au Theater Sankt Gallen en 2019, a été acclamée par la presse et le public.


Parmi les moments forts de sa saison 20/21 on pourra principalement citer ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Orchestre National des Pays de Loire, l'Orchestre Pasdeloup, l'Orchestre Beethoven de Bonn, l'Orchestre philharmonique de Brême, la Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, l'Orchestre symphonique de Helsingborg, le Nordic Chamber Orchestra et l'Orquesta Sinfonica del Principado de Asturias.

Corinna Niemeyer est lauréate de plusieurs concours internationaux de direction d'orchestre, en particulier le « Tokyo International Conducting Competition 2015 » et le « Talent Adami Chef d'orchestre 2014 Paris ».

 

Depuis 2012 elle a collaboré à de multiples reprises en tant qu’assistante du chef François-Xavier Roth au sein des orchestres Les Siècles, de l'Opéra de Cologne et du SWR Sinfonie-Orchester Baden-Baden und Freiburg (notamment pour « Les Troyens » au Festival Berlioz 2019 ou encore pour de la musique contemporaine au « Musikfest Berlin »). Elle a travaillé aussi comme assistante d'Ivan Fischer, Lahav Shani, Yannick Nezet-Séguin et Valery Gergiev.

 

La jeune allemande bilingue s’est fait une réputation de présentatrice créative et pédagogue talentueuse. Toujours enthousiaste de partager sa passion pour la musique orchestrale, elle est directrice artistique d‘un orchestre d’enfants (DEMOS) à la Philharmonie de Paris.

 

En tant que directrice artistique de l'Orchestre Universitaire de Strasbourg, elle a amené cet ensemble à être l'un des orchestres universitaires les plus actifs et engagés d'Europe. Avec cet orchestre elle a été invitée par la Commission Européenne afin d’assurer la partie musicale de l’hommage européen pour Helmut Kohl au Parlement Européen. De 2016 à 2018, elle a été chef principale de l’orchestre Université Paris-Sorbonne et y est toujours étroitement liée en tant que première chef invitée.

 

Corinna Niemeyer est diplômée des Conservatoires Supérieurs de Musique de Munich (agrégation avec distinctions : violoncelle, direction de chœur et d’orchestre, pédagogie musicale, musicologie), de Karlsruhe (Direction d’orchestre, licence) et de la Hochschule der Künste Zürich (Direction d’orchestre, Master). Elle a également étudié le violoncelle pendant un semestre au Conservatoire Supérieur de Shanghai. Lors de différentes masterclass, Corinna Niemeyer a bénéficié de l’enseignement de chefs tels que Bernard Haitink, Riccardo Muti ainsi que de David Zinman et Esa-Pekka Salonen.

 

Pour son engagement culturel transfrontalier, le Consulat général d'Allemagne à Strasbourg lui a décerné le "Prix de l'amitié franco-allemande 2018".