Corinna

Niemeyer

C h e f   d ' O r c h e s t r e

Corinna Niemeyer est nommée directrice artistique et musicale de l’Orchestre de Chambre du Luxembourg en septembre 2020. Cela fait suite à un mandat de deux ans en tant que cheffe assistante à l’Orchestre philharmonique de Rotterdam en 18/19 et 19/20.

Son enthousiasme à transmettre la musique de manière innovante, combiné à une approche approfondie de tout le répertoire qu’elle dirige, se reflète dans l’étendue de ses activités en tant que cheffe invitée, qui comprend des ensembles jouants sur instruments d’époque, des premières contemporaines, des projets interdisciplinaires, de l’opéra, ainsi que des projets symphoniques. Elle s’est forgée une réputation pour sa capacité à communiquer avec des publics de tous les groupes d’âge et pour son approche créative de la présentation de concerts.

Parmi les temps forts de la saison 2020-21, citons notamment ses débuts avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National des Pays de la Loire et l’Ensemble Modern. Au cours de la saison 2021-2022, ses engagements de cheffe invitée comprendront des projets avec l’Orchestre symphonique national danois, la Real Filharmonia de Galicia, le Beethoven Orchester Bonn, la Kammerakademie Potsdam, le MDR Sinfonieorchester, la Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, la Filarmonica del Teatro Comunale di Bologna.

Elle dirigera également l’opéra en un acte de Viktor Ullmann Der Kaiser von Atlantis au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, qui figure dans une double affiche avec une première mondiale d’Eugene Birman sur la Convention européenne des droits de l’homme, et elle fera ses débuts à l’Opéra de Lille avec l’orchestre Les Siècles pour L’Enfant et les Sortilèges de Ravel sur instruments d’époque.

Sa première saison avec l’Orchestre de Chambre du Luxembourg reflète son approche innovante de la programmation. Les temps forts incluent : une "étude musicale du vivre-ensemble" entre bataille et coopération en combinant Battalia de Biber, Terra Memoria de Saariaho et la Petite Symphonie Concertante pour deux orchestres de Frank Martin ; la mise en valeur de raretés telles que les cantates de Marianna Martines couplées à la Symphonie Surprise de son collocataire Joseph Haydn ; les œuvres de compositeurs des Années folles comme Poulenc, Milhaud et Ravel. 

Après des études de direction d’orchestre, violoncelle et musicologie aux conservatoires de Munich, Karlsruhe et Shanghai, Corinna Niemeyer a complété sa formation de direction à la Hochschule der Künste Zürich. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux de direction d’orchestre, notamment du Tokyo International Conducting Competition 2015 et du Talent Chef d’orchestre ADAMI 2014 Paris.

 

Depuis 2012, elle a collaboré à de multiples reprises avec le chef François-Xavier Roth, en tant qu’assistante au sein du SWR Sinfonie-Orchester Baden-Baden et Freiburg, de l’Opéra de Cologne et de l’orchestre Les Siècles, notamment pour Les Troyens au Festival Berlioz à la Côte-Saint-André en 2019 et 2021 ou encore pour de la musique contemporaine au Musikfest Berlin. Elle a aussi travaillé comme assistante d’Ivan Fisher, Lahav Shani, Valery Gergiev et Yannick Nézet-Séguin.

 

Durant ses études, elle a pris la direction artistique de l’Orchestre Universitaire de Strasbourg, amenant celui-ci à devenir l’un des orchestres universitaires les plus actifs d’Europe. Avec cet orchestre elle a été invitée par la Commission Européenne afin d’assurer la partie musicale de l’hommage européen pour Helmut Kohl au Parlement Européen. De 2016 à 2018, elle est cheffe principale de l’orchestre Université Paris-Sorbonne.

Toujours enthousiaste de partager sa passion pour la musique orchestrale, elle dirige régulièrement un orchestre pour enfants (DEMOS) à la Philharmonie de Paris.

Pour son engagement culturel transfrontalier, le Consulat général d'Allemagne à Strasbourg lui a décerné le "Prix de l'amitié franco-allemande 2018".